25 juin 2005

Les jours passent trop vite

Ce blog est un peu à l'abandon ces jours-ci car comme je le précisais le 3 juin, je dois trouver un nouveau logement. C'est chose normalement faite: nous allons acheter une maison. Pour un chercheur-globe-trotteur, ce n’est évidemment pas un choix simple. Mais une maison ça peut se revendre ou se louer. Nous verrons, nous faisons ce choix sans être certains des conséquences. Mais nous avons procédé de façon similaire pour les enfants. Si on attend systématiquement d’être certain avant de faire quelque chose, et bien on ne fait rien.

15:18 Écrit par Genorb dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)

11 juin 2005

Liens

Je viens d'ajouter deux liens dans la section "Science Grand Public" à gauche. Les deux concernent le site d'ARTE. Le premier permet d'en savoir plus sur pas mal de choses. Le second, qui s'obtient aussi à partir du premier, concerne les archives de l'émission Archimède qui s'arréta fin 2003.

12:48 Écrit par Genorb dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)

04 juin 2005

Abuser son cerveau

Un petit article amusant. Il y a ci-dessous deux problèmes et la solution se trouve normalement par un raisonnement tout à fait identique mais le problème est présenté une fois sous forme abstraite, une fois sous une forme nettement plus concrète. Vous verrez qu’il est nettement plus simple de résoudre un des deux problèmes. La suite est en anglais, sorry...

Evolutionary psychologists argue that we can understand the workings of the human mind by investigating how it evolved. Much of their research focuses on the past two million years of hominid evolution, during which our ancestors lived in small bands, eating meat they either scavenged or hunted as well as tubers and other plants they gathered. Living for so long in this arrangement, certain ways of thinking may have been favored by natural selection. Evolutionary psychologists believe that a lot of puzzling features of the human mind make sense if we keep our heritage in mind.

The classic example of these puzzles is known as the Wason Selection Task. People tend to do well on this task if it is presented in one way, and terribly if it is presented another way. You can try it out for yourself.

Version 1: (voir partie supérieure de l’image ci-contre)

You are given four cards. Each card has a number on one side and a letter on the other. Indicate only the card or cards you need to turn over to see whether any of these cards violate the following rule: if a card has a D on one side, it has a 3 on the other side.

Version 2: (voir partie inférieure de l’image ci-contre)

Now you're a bouncer at a bar. You must enforce the rule that if a person is drinking beer, then he must be over 21 years old. The four cards below each represent one customer in your bar. One side shows what the person is drinking, and the other side shows the drinker's age. Pick only the cards you definitely need to turn over to see if any of these people are breaking the law and need to be thrown out.

______________________________________________________________

Highlight the area between the Xs for the answers:

X The answer to version one is D and 5. The answer to version two is beer and 17. X

If you took these tests, chances are you bombed on version one and got version two right. Studies consistently show that in tests of the first sort, about 25% of people choose the right answer. But 65% of people get test number two right.

This is actually a very weird result. Both tests involve precisely the same logic: If P, then Q. Yet putting this statement in terms of social rules makes it far easier for people to solve than if it is purely descriptive.

[Source : 3 quarks daily (mai 2005, article “Cheating on the Brain”)]


08:33 Écrit par Genorb dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

03 juin 2005

Viré

Il y aura bientôt 8 ans, j’emménageais pour la première fois avec ma (future) femme dans un appart 1 chambre assez sympa. Il y a 3 ans et 2 mois naissait notre premier enfant. Nous avons donc cherché plus grand. Nous avons alors loué une maison, il y aura 3 ans en août. Deux ans plus tard naissait notre second enfant.

 

Aujourd’hui, nous sommes priés de quitter les lieux dans les 6 mois (durée légale) car le proprio veut récupérer sa maison pour y revivre. Il est tout à fait dans son droit, mais nous suspectons une autre motivation… Du coup on hésite : acheter ou encore louer… Ceci occupera nos réflexions pendant quelques semaines. Comme si on avait que ça à foutre. En plus en octobre je pars travailler seul (du moins au début) à Amsterdam où là aussi je dois encore trouver un logement. Et si la situation devient trop dure, ma famille vient me rejoindre. Mais si on a loué, ou pire acheté, une maison entre-temps ça complique les choses…



07:38 Écrit par Genorb dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0)