10 décembre 2005

Sans ta fée

Du 9 au 13 janvier, je serai en conf à Santa Fe (Nouveau Mexique). Le sujet de la conférence est "Physics and Mathematics of Growing Interfaces". C'est en fait un sujet super passionant surtout quand les "growing interfaces" concernent la dynamique des fluides (pour en savoir plus les mots clés à taper dans Google sont: viscous fingering, Hele-Shaw, Saffman-Taylor), non seulement c'est très joli esthétiquement parlant, mais les manips sont simples à réaliser avec du matériel peu couteux. La dynamique des fluides, bien qu'extrêmement riche et complexe au point de vue mathématique, reste un sujet de recherche très "ludique" où on a l'impression de pouvoir faire ses manips dans sa salle de bain. Le coté ludique de la science est essentiel. Quand on vient de la physique des particules, ça change un peu (cf. CERN etc. avec ces manips impayables et gigantesques), n'est-ce pas Lola et Matman?

La conf se déroule dans un hôtel (voir photo ci-dessus), ça c'est toujours assez agréable: si des talks t'ennuient t'es pas loin pour aller pioncer (avec le décalage horaire ce n'est pas du luxe...), prendre une douche, regarder la télé etc.

C'est un long voyage pour rejoindre Santa Fe (au total sans doute plus de 18h). Malgré qu'il y ait un aéroport dans la ville, on ne peut atterrir qu'à Albuquerque et on doit ensuite aller à Santa Fe via Shuttle (espèce de minibus). Le train on n'oublie car il n'y en a qu'un par jour. Oui je sais, et pourtant ce sont les Etats-Unis. On se plaint toujours de nos situations en Europe, mais quand on voyage un peu on se rend compte que c'est pas bien mieux ailleurs... Il y avait une autre solution pour atterrir directement à Santa Fe via Denver. Mais tous les vols en provenance d'Europe atterrissent trop tard à Denver pour pouvoir prendre le dernier vol pour Santa Fe.

Il y a du beau monde à cette conférence. Le plus célèbre est sans aucun doute
Mitchell Feigenbaum (voir aussi ICI) puisqu'il a reçu le prestigieux Wolf Prize in Physics en 1986. Il y a aussi deux constantes (ou ICI) qui portent désormais son nom.

Mes calculs progressent bien mais ne sont pas terminés (on m'a demandé de construire une solution d'un type particulier pour mon problème et finalement j'ai fait un peu mieux puisque j'ai montré comment en construire une infinité dont j'ai plus ou moins fait la classification). Mon boss, qui me rejoindra en cours de semaine car elle est en conférence à Cambridge (UK), m'a demandé de présenter un poster pour que ça puisse servir de base pour entamer des discussions avec les gens éventuellement intéressés. Pas de problème lui dis-je. Sauf que quand même, elle n'a jamais vérifié un seul de mes calculs... Ca c'est un peu scary je trouve... Confiance... Aie confiance en moi heu... en toi!

14:12 Écrit par Genorb dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.