19 janvier 2006

Back to Amsterdam

Je suis rentré de ma conf ce dimanche matin. Le bilan est assez positif. La semaine fut très instructive et les exposés relativement intéressants. 

Le voyage était très long. Il m’a fallut 22 heures pour arriver à mon hôtel à Santa Fe (Nouveau Mexique). Je suis passé par Chicago, mais je n’y ai pas vu
Lola. De Bruxelles à Chicago je volais avec American Airlines. Compagnie correcte et ponctuelle, c’est tout ce qu’on leur demande finalement. Les prix sont aussi très compétitifs, même si je trouve qu’ils ont nettement augmenté en peu de temps. De Chicago à Albuquerque, je volais avec United Airlines. A l’heure prévue nous embarquons. Cinq minutes après, on nous demande de descendre car il n’y avait pas… d’équipage !! Ils sont arrivés chacun à leur tour et il a fallut attendre 1 heure de plus avant d’embarquer définitivement. D’Albuquerque à Santa Fe, il fallait prendre des navettes de compagnies privées. Ben oui à ma grande surprise, le train aux Etats-Unis on oublie...

L’hôtel était assez luxueux (voir
ICI). Trop luxueux d’ailleurs et trop cher surtout. 108 dollars la nuit sans le petit déjeuner bien entendu (et encore on avait un prix pour la conférence !). Surement que dans la logique américaine, le petit déjeuner n’est pas compris car ceux qui ne le prenne habituellement pas devrait payer pour les autres ; et aux Etats-Unis chacun paie pour soi, sinon c’est du communisme, non ? Il y avait internet sans fil mais fallait aussi payer. Heureusement dans la salle de conférence, il y avait un second réseau sans fil gratuit celui-là.

Les exposés commençaient tous les jours à 8h, c’est tôt ça… Et les deux premiers jours ça finissait à 20h. Sont fous...

Ma boss est arrivée le mardi vers minuit. Jeudi elle présentait un talk. Moi je présentais un poster les deux premiers jours. J’ai joué au racoleur jusque 20h, on s’amuse comme des fous non ?

Le retour était plus rapide : 16h (et j’étais bien content de revoir ma femme et mes enfants). Le dimanche fut difficile car je n’ai pas pu dormir dans l’avion puisque quand je suis arrivé à Bruxelles à 8h30 il n’était que minuit trente pour moi… J’ai juste somnolé deux heures dans l’après-midi. Mais j’ai dormi 14 heures la nuit du dimanche au lundi. Finalement cette fois j’ai très bien encaissé les deux décalages horaires et je n’avais pas trop la tête dans l’c**.

Pour terminer voici un
lien vers des vidéos de quatre exposés de Richard Feynman. C’est en anglais mais ça vaut vraiment la peine. Son anglais est facile à comprendre je pense.

12:48 Écrit par Genorb dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.