24 mai 2006

D'hiver

Comme d’habitude c’est la tempête ici à Amsterdam… J’ai même vu des tous petits flocons de neige tomber… n’importe quoi… un 23 mai !!! C’est à cause de tout ce qu’on envoi en l’air qui détraque le temps comme disait ma grand-mère. Elle n’avait sans doute pas tout à fait tord même si elle pensait aux satellites et autres fusées. En fait c’est peut-être davantage la pollution même si dans ce cas précis on ne peut sans doute pas invoquer le réchauffement de la Terre pour expliquer ce printemps assez froid qu’on a connu dans nos régions. Vu le prix du mazout, ca n’arrange personne. Pour maintenir 20 degré chez soi c’est difficile de ne pas rallumer le chauffage. Enfin chez moi en Belgique, car ici je vis dans une tour gérée par une compagnie et le chauffage est coupé depuis quelques temps. Il ne doit pas faire plus de 18 degré dans ma piaule. Quand on a la crève c’est pas top. Je prends au moins deux douches très chaudes le soir pour tenter de me réchauffer. Pas toujours cool la vie d’expatrié, on n’a pas toujours le confort de son chez soi…

 

Niveau boulot, ca va un peu mieux ces jours-ci. J’ai obtenu quelques résultats et ma boss m’a dit qu’on allait écrire deux papiers prochainement. Enfin prochainement on verra car elle doit encore écrire avant cela un autre papier qui est la suite d’un article publie en novembre. Donc ce sera peut-être dans six mois… Qui vivra verra parait-il…

 

Au centre où je travaille, ils ont installé un distributeur d’eau. C’est juste une machine reliée aux conduites d’eau (c’est de l’eau du robinet quoi), l’eau est peut-être filtrée, en tout cas la machine peut la refroidir ce qui est cool l’été (mais pas cette semaine par exemple, un bon café bien chaud est plus approprié). La semaine dernière, j’étais occupé à remplir ma bouteille d’un demi-litre, et j’observais l’eau monter jusqu’au goulot. Evidement, comme chacun peut le vérifier chez soi, quand l’eau se situe au niveau où la bouteille est cylindrique, l’eau monte à vitesse constante, mais quand on s’approche du goulot, l’eau monte plus rapidement puisque le débit d’eau provenant de la machine est constant au cours du temps. J’ai mis cela en équation et j’écrirai un billet prochainement. Et y a encore mes Aliens qui attendent… Beaucoup d’équations à écrire, ça prend du temps et j’ai un peu la flemme ces jours-ci.

 

Enfin voilà un long week-end de 4 jours pour profiter un peu de la famille et de la vie.

14:28 Écrit par Genorb dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.